Ce vendredi 29 juin, l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC), a accueilli la foire sur les fausses informations, fakes news. Organisée par le National Democratic Institut (NDI), cette foire portait sur la sensibilisation contre les fakes News.

Accroitre la résilience contre la désinformation et les discours de haine, tel est l’objectif de la vaste compagne de sensibilisation menée par le NDI. Sur plusieurs mois les populations de douze localités dont Yopougon, Abobo, Dabou, Gagnoa, San-Pédro et bien d’autres ont été instruites sur les fakes news et leurs dangers. Plusieurs activités dans ce sens ont été réalisées : Capsules Vidéos et affiches sur les fausses informations, Séminaires, émissions radios, discussions avec les acteurs politiques et acteurs de la société civile. Les différentes structures partenaires du NDI dans ce projet ont noté lors de la foire de ce vendredi, le bilan satisfaisant de cette première étape de sensibilisation. Au nombre des influenceurs, blogueurs et gestionnaires de pages internet ont été associés à cette action quatre structures dont la fondation Dr. Peter Graze, Studio Mozaik, l’Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme (OIDH), le Réseau Action Jeunesse et Paix (RAJP) et Génération Innovante.

En Côte d’Ivoire la circulation de fausses informations sur les réseaux sociaux est monnaie courante. Plusieurs informations fausses sont fréquemment créées et vulgarisées par les internautes, qui eux, bien souvent, sont ignorants. C’est partant de ce constat que le NDI a lancé le programme de lutte contre la désinformation en ligne. Des milliers de personnes ont déjà été impactées positivement grâce à la première étape de la vaste campagne de sensibilisation menée par le NDI et ses partenaires depuis le début de cette année. La seconde étape qui débutera très prochainement devrait atteindre un plus grand nombre de personnes.

Arlette Douk