longtemps surnommée « la petite collégienne du rap » et depuis quelques années maintenant « Femme de feu » (titre de son excellent dernier album), PRIS’K, souvenez vous-en, fut également « Ambassadrice de Goethe-Institut » dans le cadre du projet « L’allemand, un passeport, pour l’avenir ».
Lors de son passage à Studio Mozaik, Miss Turpeint en a profité pour lui « tailler un portrait » que vous découvrirez très bientôt dans l’émission « Portrait d’artiste ». Au fil de cet entretien, nous avons compris que l’artiste reste une infatigable militante pour la cause de l’éducation de la jeune fille.