À quelques semaines du scrutin électoral en Côte d’Ivoire, la préoccupation fondamentale du peuple ivoirien est la transparence de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.Pour cela, les jeunes du mouvement « élection présidentielle 2020, zéro victime » , dirigé par Touré Moustapha se sont réunis hier mercredi à Yamoussoukro pour lancer un appel aux acteurs politiques ivoiriens.Ils étaient plus de 2500 jeunes présents hier mercredi 7 octobre à la salle de la mairie de Yamoussoukro pour porter un message aux acteurs politiques ivoiriens et en particulier au Président Alassane Ouattara.Ces jeunes qui ne souhaitent plus être victimes des violences politiques en cette période électorale demandent au Chef de l’État Alassane Ouattara de tout mettre en œuvre pour une transparence de l’élection présidentielle à venir.

Tous à genoux et par la voix du président du mouvement Touré Moustapha, ces jeunes ont invité tous les acteurs politiques à cultiver la paix et le dialogue, et en particulier demandé au Président Alassane Ouattara d’organiser dans la transparence l’élection présidentielle prochaine. »; Monsieur, vous avez nos vies entre vos mains, on vous demande d’organiser ces élections dans la transparence, on ne veut pas de violence, on ne veut pas de mort. Nous vous faisons confiance. Nous voulons que ce pays continue d’avancer « , a déclaré le président du mouvement Touré Moustapha.En somme, il faut dire que le souhait de ces jeunes n’est pas loin de devenir une réalité, car au sortir de sa rencontre avec les délégations de l’UA, la CEDEAO et les Nations Unies, le Président Alassane Ouattara a promis une élection paisible, transparente, crédible et inclusive.La voix blanche (source Opéra News)

Cette publication a été produite avec le soutien financier de l’Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité de Studio Mozaik et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.

Cette publication a été produite en partenariat avec la DW Akademie. Son contenu relève de la seule responsabilité de Studio Mozaik et ne reflète pas nécessairement les opinions de la DW Akademie.